Sports

Tour de France étape 4 – Retransmission en direct

[ad_1]

Rafraîchir

Jens Dekker fait un point intéressant sur Twitter concernant la sélection des équipes wildcard cette année.

Voir plus

115 km à parcourir

Le rythme est majestueux dans le peloton, avec un écart qui monte à 5’49”.

C’est toujours un mystère quant à la raison pour laquelle QuickStep a décidé de stresser le peloton et d’accélérer le rythme pendant une courte période, car l’écart avec la pause s’étend à nouveau à plus de 5 minutes.

Avec plus de vents de travers à venir et un sprint intermédiaire prévu dans un peu plus de 10 km, il y a toutes les chances que les choses changent rapidement.

120 km à parcourir

Le calme est revenu dans le peloton. De nombreux coureurs se rattrapent et tirent la brise, beaucoup de sourires et de rires, et une chance de se réhydrater. Il reste encore cinq ascensions de catégorie 4 sur l’étape, mais la suivante n’apparaît pas avant environ 25 km.

Le groupe est enfin réuni, et certains choisissent cela comme un moment opportun pour une pause réconfort alors que la tension s’apaise une fois de plus.

125 km à parcourir

Anthony Perez et Magnus Cort continuent de rouler en duo dans la pause du jour. Ils ont une avance de 4’03” sur le peloton.

Les équipes Cofidis le coureur français Anthony Perez L et les équipes EF EducationEasypost le coureur danois Magnus Cort Nielsen R font du vélo en échappée lors de la 4ème étape de la 109ème édition du Tour de France cycliste 1715 km entre Dunkerque et Calais dans le nord de la France le 5 juillet 2022 photo par Thomas SAMSON AFP Photo par THOMAS SAMSONAFP via Getty Images

(Crédit image : images Getty)

Toujours des coureurs partout sur la route alors que le deuxième groupe essaie tous de revenir dans le peloton principal.

Le chef de course Wout van Aert visite la voiture de l’équipe et partage une discussion tout en échangeant ses bidons.

L’écart tombe en dessous de 3’30” alors que le deuxième groupe tente de revenir. Il semble que les vents de travers soient légèrement gênants, quelque chose à surveiller au fur et à mesure que la journée avance. Il reste encore une certaine distance à parcourir avant que l’itinéraire ne change. direction et commence à se diriger vers l’ouest.

Alors que la panique à l’avant du peloton semble s’être apaisée, le résultat est un deuxième groupe sur la route qui a été distancé du peloton principal.

130km à parcourir

QuickStep-AlphaVinyl a décidé que c’en était assez et a mis le pied sur l’accélérateur en tête du peloton.

Il a surpris un certain nombre de coureurs et des groupes de coureurs qui ont perdu du rythme se battent pour revenir.

L’écart avec les leaders est réduit à 4’00”.

Steven Krijswijk (Team Jumbo_Vimsa) est surpris par la montée en cadence du peloton, et repart en queue de peloton.

135 km à parcourir

Team Total Energies et QuickStep AlphaVinyl mènent le peloton dans la montée de Cassel.

L’écart se retient à nouveau autour de 4’45”.

L’écart tombe sous la barre des cinq minutes alors que le peloton approche de la montée.

Les rues de Cassel sont bordées de fans alors que les coureurs continuent à travers la ville, reprenant leur souffle alors qu’ils continuent à monter.

Anthony Perez ouvre son sprint en premier mais Cort le dépasse alors qu’ils se dirigent vers le sommet de la montée. Tous deux ont peut-être sous-estimé le temps qu’il restait à grimper mais Cort s’accroche pour s’emparer de l’unique point disponible, et conforter son avance au classement KOM.

140km à parcourir

L’ascension de la Côte de Cassel est lancée pour les deux échappés, Magnus Cort et Anthony Perez. Ils traversent les pavés tandis que la foule les encourage à l’ascension.

Le peloton a franchi un cap, en termes d’écart de temps. Ils recommencent lentement à le refermer, redescendant vers la marque des six minutes.

Quelques kilomètres séparent nos deux échappés de la première ascension de la journée, la Côte de Cassel, qui présente un court secteur pavé – un bref aperçu de ce qui nous attend demain sur l’étape d’Arenberg.

145 km à parcourir

Avec son avantage sur Cort au classement du GC, Anthony Perez est actuellement le maillot jaune virtuel.

Malgré le changement de lieu, il y a certainement un sentiment de déjà-vu sur l’étape d’aujourd’hui. Le manque de représentation des équipes continentales françaises dans l’échappée est surprenant.

Voir plus

L’écart avec le peloton est désormais de 6’20”.

150 km à parcourir

Alors que l’écart atteint maintenant six minutes, Cort et Perez ont pris de l’ampleur et le peloton s’est mutuellement mis d’accord pour prolonger la journée de repos jusqu’à l’étape d’aujourd’hui. Il y a une conversation de bonne humeur alors qu’ils arrivent à 20 km de course terminés.

Ce n’est pas la première fois qu’Anthony Perez de Cofidis s’intéresse au Tour de France King of the Mountains. Au début de la course de l’an dernier, il a eu une belle bataille avec Ide Schelling de Bora-Hansgrohe dans la chasse aux points KOM. Il est finalement arrivé 10e au classement. C’est son cinquième Tour de France.

L’écart est passé à plus de quatre minutes. Combien de temps le peloton leur laissera-t-il avant de stabiliser l’écart ?

CALAIS FRANCE JUILLET 05 Une vue générale du peloton avant le 109e Tour de France 2022 Étape 4 une étape de 1715 km de Dunkerque à Calais TDF2022 WorldTour le 05 juillet 2022 à Calais France Photo de Michael SteeleGetty Images

Les coureurs voyagent le long de la côte de la mer du Nord alors qu’ils quittent Dunkerque lors de l’étape 4 (Crédit image : images Getty)

L’écart passe à près de 3 minutes.

La première ascension de la journée, la Côte de Cassel, arrive après environ 30 km, où l’on peut voir Cort et Perez se battre pour les points.

Un clin d’œil, un sourire et un coup de pouce de Magnus Cort, qui semble parfaitement heureux d’être à nouveau devant. Il a passé une grande partie de l’étape 3 seul devant – plus de 100 km – donc il sera content de l’entreprise aujourd’hui.

Cort et Perez ont déjà amassé un écart confortable de 1,50 sur le peloton, qui semble se contenter du régulateur de vitesse en ce début d’étape.

On dirait qu’Owain Doull s’est effectivement blessé au doigt dans un accident mineur lors du départ fictif. Il retourne à la voiture médicale pour obtenir de l’aide.

Avec le peloton déjà réparti sur la route, il semble que nous ayons déjà établi la pause matinale de notre journée. Cort et Perez vont très bien se connaître aujourd’hui, si personne d’autre ne décide d’essayer de s’échapper par la route.

Nous sommes en route pour l’étape 4 et le maillot à pois, Magnus Cort Nielson (EF Education-Easypost) est déjà loin de l’avant du peloton, accompagné d’un compagnon – Anthony Perez de Cofidis.

Le directeur de course Christian Prudhomme apparaît à travers le toit ouvrant et lève son drapeau prêt à lancer l’action sur l’étape 4 du Tour de France.

Le coureur britannique d’EF Education-EasyPost, Owain Doull, s’occupe d’un début mécanique dans la zone neutralisée.

Il ne reste plus que 2 km avant que le drapeau ne tombe – le “départ réel” où la course peut commencer.

Leader actuel de la compétition de montagne, Magnus Cort confirme dans son interview d’avant-course qu’il aimerait avoir de la compagnie dans l’échappée aujourd’hui, mais il ne pense pas que ce soit le jour où l’échappée triomphe.

Le directeur de course Christian Prudhomme partage quelques mots avec Philippe Gilbert de Lotto Soudal depuis la voiture du commissaire. Le vétéran belge fête ses 40 ans aujourd’hui.

Les coureurs s’imprégneront de l’atmosphère vibrante le long du front de mer de Dunkerque pendant environ 15 minutes avant que le drapeau ne tombe et que la course ne commence vraiment.

Le peloton est tout sourire par une belle journée ensoleillée et venteuse dans le nord de la France.

Et c’est parti ! Les coureurs sortent de Dunkerque pour le départ fictif. Wout van Aert est resplendissant dans le maillot jaune. Fabio Jakobsen porte le vert en son nom, tandis que Tadej Pogačar conserve le maillot blanc en tant que leader du classement des jeunes.

Magnus Cort Nielsen porte des pois en tant que leader de la compétition du roi des montagnes après un nombre incroyable de kilomètres dans l’échappée des étapes 2 et 3 sur son sol natal au Danemark.

Avant le départ de l’étape, les coureurs et le public de Dunkerque participent à une minute d’applaudissements pour les victimes de la fusillade dans un centre commercial de Copenhague dimanche.

Le parcours est vallonné avec six ascensions de catégorie quatre disséminées le long du parcours et un sprint intermédiaire.

Les ascensions sont courtes et percutantes, l’ascension finale se trouvant à un peu plus de 10 km de la ligne d’arrivée. Ce sera probablement un autre jour pour les sprinteurs, la dernière opportunité pour les hommes rapides pendant un certain temps, mais avec le terrain plus difficile à affronter, il y a une chance extérieure de victoire en échappée.

Wout van Aert (Team Jumbo-Visma) porte actuellement le maillot jaune. Il a terminé deuxième dans les trois premières étapes de la course au Danemark, et aujourd’hui pourrait être une bonne étape pour lui de remporter sa première victoire d’étape de l’année.

Bienvenue sur le texte en direct de Cycling News pour l’étape 4 du Tour de France.

Les coureurs sont arrivés sur le sol français hier et ils y courront pour la première fois aujourd’hui, commençant la journée à Dunkerque et se dirigeant sur 171,5 km jusqu’à Calais.



[ad_2]
Source link

Nice Health