Sports

Hamilton condamne les fans de F1 qui huent Verstappen : “Nous valons mieux que ça”

Luke Smith

[ad_1]

Le pilote Red Bull Verstappen a fait l’objet de huées et de moqueries de la part de la foule lors de son entretien post-qualification dans le parc fermé samedi, après s’être qualifié deuxième pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Il y avait aussi des acclamations de la foule lorsque Verstappen a filé en sortant de Stowe au début de Q3.

Verstappen a balayé les huées lors de la conférence de presse de la FIA plus tard, affirmant qu’il était “un peu décevant” de ne pas pouvoir entendre l’intervieweur, Billy Monger.

“S’ils veulent huer, ils le font”, a déclaré Verstappen. “Pour moi, ça ne va rien changer. Je suis content d’être toujours là. C’est une super piste, une super ambiance en général.

“Peut-être que certains d’entre eux ne m’aiment pas, mais ça va. Ils ont tous leurs propres opinions. Je m’en fiche.”

Verstappen a battu Hamilton dans une lutte acharnée pour le championnat l’année dernière à Abu Dhabi, remportant le titre de manière controversée après le redémarrage erroné de la voiture de sécurité avant le dernier tour.

Mais Hamilton a clairement indiqué qu’il n’était pas d’accord avec les huées lors de son Grand Prix à domicile, en disant: “Je pense que nous valons mieux que cela.

“Je dirais que nous n’avons pas besoin de huer, mais nous avons de si grands fans et nos fans sportifs, ils ressentent des émotions, des hauts et des bas, mais je ne suis définitivement pas d’accord avec les huées.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG

Lewis Hamilton, Mercedes AMG

Photo par : Steve Etherington / Motorsport Images

“Je ne pense pas que nous ayons besoin de faire ça. Cela ne fait aucune différence quand vous huez quelqu’un non plus, il a déjà fait des erreurs ou quoi que ce soit.

“Mais j’apprécie vraiment le soutien que j’ai eu ici. Je ne sais pas, peut-être que certains d’entre eux ressentent encore la douleur de l’année dernière. De toute façon, je ne suis pas d’accord.”

Ce n’est pas la première fois qu’il y a des huées au milieu de la rivalité entre Hamilton et Verstappen. Lors du Grand Prix de Hongrie de l’an dernier, à la suite de leur chute à Silverstone, Hamilton a fait l’objet de huées de la foule.

Un certain nombre de conducteurs ont discuté des abus qu’ils ont reçus de la part des fans au cours des dernières semaines. Jeudi, George Russell a révélé qu’il avait été hué par un fan au hasard à Montréal et a appelé à “l’élimination des abus”.

“Nous ne devrions pas voir de huées dans aucun sport”, a déclaré le patron de Mercedes F1, Toto Wolff, après les qualifications.

“Je pense que c’est antisportif. Il est clair que nous aimons le soutien que les pilotes ont ici et l’équipe, c’est fantastique, et l’enthousiasme. Mais si vous n’aimez pas les autres gars, restez silencieux. Ce serait un bon moyen.”

A lire aussi :

“Les huées, je pense qu’aucun des pilotes ne mérite d’être hué quoi qu’il se soit passé l’année dernière, quelle que soit la compétition.”

Bien que Wolff ait déclaré qu’il était bon que les fans soient “émotionnellement engagés” avec la F1, il a déclaré que les huées étaient “un pas de plus”.

“Imaginez-vous debout là-bas en train de donner une interview ou d’être sur le podium, être hué est abusif”, a déclaré Wolff.

“C’est pourquoi le sport émotionnel fait polémique. [If] tu es fan ou pas fan de l’un ou l’autre pilote, c’est bien. Mais il y a une certaine limite qu’il ne faut pas dépasser.”

[ad_2]
Source link

Nice Health