Sports

Halep bat Anisimova des États-Unis pour atteindre les demi-finales

[ad_1]

LONDRES – La première apparition de Simona Halep à Wimbledon depuis qu’elle a remporté le titre il y a trois ans se passe aussi bien que la dernière fois.

La Roumaine, 16e tête de série, a atteint les demi-finales et a prolongé sa séquence de victoires au All England Club à 12 matchs en battant Amanda Anisimova 6-2, 6-4 mercredi sur le court central.

Halep, 30 ans, a raté l’occasion de défendre son titre à Wimbledon à deux reprises, d’abord en 2020 lorsque le tournoi a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus, puis à nouveau en 2021 lorsqu’elle a dû s’absenter avec une blessure au mollet gauche.

“J’ai beaucoup lutté l’année dernière”, a déclaré Halep, “et maintenant j’essaie juste de reprendre confiance en moi.”

En demi-finale, Halep affrontera Elena Rybakina. Rybakina, 17e tête de série, a battu Ajla Tomljanovic 4-6, 6-2, 6-3 sur le court n°1.

Rybakina, une Kazakhe de 23 ans, joue à Wimbledon pour la deuxième fois seulement de sa carrière. Elle a perdu au quatrième tour l’an dernier.

Halep fait sa 10e apparition à Wimbledon et a atteint les demi-finales pour la troisième fois. Elle est la seule championne du Grand Chelem restante dans le tournoi féminin.

“Je suis très ému en ce moment, car cela signifie beaucoup d’être de retour en demi-finale”, a déclaré Halep.

Le match contre Anisimova a semblé aussi simple que ses quatre premières victoires au tournoi de cette année – toutes en deux sets. Mais l’Américaine, 20e tête de série, a brisé Halep alors qu’elle servait pour le match à 5-2.

Anisimova a ensuite eu trois autres balles de break lorsque Halep a de nouveau servi pour le match à 5-4, mais la Roumaine a remporté cinq points consécutifs pour terminer le match.

“Elle pouvait écraser le ballon à la fin, et je ne savais pas quoi faire”, a déclaré Halep. “Mais j’ai juste cru en moi. J’ai dit que je devais rester là, fort sur mes jambes.”

Halep s’est blessée au mollet il y a plus d’un an, la forçant à se retirer de l’Open de France et de Wimbledon. Elle a commencé à travailler avec Patrick Mouratoglou, l’ancien entraîneur de Serena Williams, en avril.

Dans l’autre match, Rybakina a perdu son premier set du tournoi sur gazon mais a battu son adversaire australien au début des deuxième et troisième sets. Elle a terminé le match avec 15 as.

“J’ai commencé un peu lentement. Je n’ai pas bien servi. Peut-être que j’étais nerveuse”, a déclaré Rybakina. “Ajla, elle a très bien joué, elle défendait très bien et j’ai juste essayé de me concentrer sur mon service pour trouver mon chemin et je l’ai trouvé.”

.

[ad_2]
Source link

Nice Health